Skip to content

l’Association médicale royale néerlandaise (KNMG) propose de nouvelles directives

Les souffrances endurées en phase non-terminale doivent pouvoir, elles aussi, motiver une demande d’euthanasie. C’est ce qu’estime l’Association médicale royale néerlandaise (KNMG), qui propose de nouvelles directives. La publication de ces directives doit permettre, selon la KNMG, d’offrir une plus grande clarté sur ce qui est permis ou pas dans le cadre de la loi sur l’euthanasie, entrée en vigueur en 2002.

Pour lire l’article complet, allez à RNW site

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Support Our Cause

I would like to make a donation in the amount of:

$500$100$50$10

I would like this donation to repeat each month

Donor Information

Please do not display my name.