Skip to content

François Hollande accepterait une loi sur la fin de vie sans suicide assisté, ni euthanasie

Après avoir temporisé durant la moitié de son mandat, François Hollande pense avoir trouvé le point d’équilibre politique sur l’une des plus délicates questions sociétales qui oppose les Français, les partisans et les adversaires de l’euthanasie. Les députés Jean Leonetti (UMP) et Alain Claeys (PS) préconisent de nouvelles démarches pour une « fin de vie apaisée », sans toutefois autoriser le suicide assisté.

Trouvez ici une analyse critique de Daniel Carré

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Support Our Cause

I would like to make a donation in the amount of:

$500$100$50$10

I would like this donation to repeat each month

Donor Information

Please do not display my name.