Skip to content

Victime d’une accident de la route couleurs le Right to Die débat en France

Vincent Lambert – un jeune homme depuis 5 ans dans le coma après un accident de la route – est devenue le centre d’un débat excité sur les décisions de fin de vie en France. Sa femme et l’équipe médicale a décidé, complètement selon le loi Leonetti et donc légalement, de le laisser mourir. Cependant ses parents – féroces catholiques – n’a pas accepté et a décidé de l’avoir gardé en vie. Même la Cour a ordonné pour qu’il puisse être ressuscitée. Depuis lors, son cas est envoyé à une seule instance après l’autre, un processus qui prend des mois. Sa femme – sachant qu’il n’aurait pas voulu vivre dans cette circonstance – est misérable. Malheureusement, Vincent n’a pas fait un testament de vie (mais qui à tel âge fait cela? RJ). Une décision finale doit être effectuée maintenant par une commission médicale spéciale, présidée par… (vous devinerez jamais) Dr Leonetti. Cette commission ne viendra pas à une décision avant l’été.

Trouver Dix questions autour l’affaire Vincent Lambert ici.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp